login
Michael de Montlaur
login
Le 2 avril 2015 à 17 h 41 min   

Voici une lettre écrite par Guy de Montlaur un peu plus de deux semaines après le débarquement à Flessingue, le 19 novembre 1944.

Here is a letter written about two weeks after landing in Vlisssingen on November the 19th, 1944.

19 11 44 1

19 11 44 2

19 11 44 3

 

19/11/44

My dear Tiddlywinx,

I must tell you first I’ve been in a very bad mood for the past few days and that I’m not still very brilliant. So you will excuse me if you find my letter boring and pale.
I don’t have any particular trouble of my own. I just feel fed up and think the war is more boring then ever. As I said before, the only thing to do in the army is to fight, there is no fun unless you play with Germans. Or, I wish I had a « planque » somewhere and live with you, instead of living by myself like a dope. Though, I should be more cheerful: this morning I read a 3 day old paper and saw the news were pretty good. Isn’t it good that 9th American army in Aachen ? It sounds silly to say: I wish it’s all over in a short time and Germany collapses at once, because many people on the world, but the dopey Germans, have the same thought. But what on earth to be wished for the immediate future?
I forgot to tell you I had received « Voici » and « Transatlantic ». I found the latter quite interesting and well edited. I think the article on Roosevelt is very ???? – and the one on the American press taught me many things I didn’t know. I didn’t have time up to now to read « Voici », being a Troop leader (!) until tomorrow night. I hope I’ll have some time to do it anyway though I think I’m going to be pretty busy shortly
Isn’t it funny: I got a letter from you telling me about the Consulat de France and my photo in the Daily Sketch (I must make sure whether it is the Daily Sketch or any other paper) just the day after I sent you a letter about the same two things. This morning I received the letter you wrote me on your way to London, and the previous one.
By now, I can imagine you « frisée comme un mouton » – and with glittering finger nails. How is Adolphe or Hippolyte or whatever your hairdresser’s name is ? and how is the Queen and the royal family ?
It’s funny, you see, I don’t feel a clever man now (by no means) but my mood is less bad, since I’m writing you. I’m afraid the strain of reading my literature (you reading it, I mean) is going to pay for my good temper.
Sibyllam darling I love you so much and I’m so sorry I can’t do anything for you now. I’m afraid you would get fed up and bored. It is not very gay the sort of life you have now. I’m glad you get along well with Mrs Unwin: I’m sure she is very charming – and I’d like to meet her. I hope the nurse will be able to come to Seaford for Christmas, because I’m sure I won’t be home by the time. Have you received any letters from your family? It was very good of you to write mother: she will be delighted.
I ordered some photos which have been taken on the 6th of June and the following days. I don’t know when we’ll get them.
My darling Tiddlywinx, kiss Winxam for me. I hope she is a good little girl.
I love you
Guy

DailySketchGdM

Photo en une du Daily Sketch du 8 novembre 1944

Ma chère Tiddlywinx,

Je dois d’abord te dire que j’ai été de très mauvaise humeur ces derniers jours et que ça ne s’est guère amélioré. Alors pardonne moi si tu trouves que ma lettre est ennuyeuse et insignifiante. Je n’ai pour ma part pas de problème particulier. J’en ai juste un peu assez et je pense que la guerre est plus ennuyeuse que jamais. Comme je l’ai déjà dit, la seule chose à faire dans l’armée est de se battre, rien n’est amusant si ce n’est de jouer avec les allemands. Sinon, j’aimerais bien avoir une « planque » quelque part où je pourrais vivre avec toi, au lieu de vivre tout seul comme une andouille. Je serais alors peut être plus joyeux. Ce matin j’ai lu le journal d’il y a 3 jours et j’ai vu que les nouvelles étaient plutôt bonnes. C’est plutôt bien que la 9ème armée américaine soit à Aix la Chapelle, non ? Ça parait bête à dire mais j’espère que tout cela finisse au plus vite et que l’Allemagne s’effondre d’un seul coup, parce que beaucoup de peuples sur toute la terre, excepté ces idiots d’allemands, doivent penser la même chose. Mais que diable faut-il espérer dans un futur proche ?
J’ai oublié de te dire que j’ai reçu « Voici » et « Transatlantic ». J’ai trouvé ce dernier assez intéressant et bien rédigé. Je trouve que l’article sur Roosevelt est très ???? et celui sur la presse américaine m’a appris beaucoup de choses que je ne savais pas. Je n’ai pas eu le temps jusqu’ici de lire « Voici », maintenant que je suis Chef de Troupe (!) jusqu’à demain soir. J’espère quand même que j’aurai le temps de le lire mais je pense que je risque d’être bientôt assez occupé.

C’est bizarre, j’ai reçu ta lettre à propos du Consulat de France et de ma photo en une du Daily Sketch (je dois vérifier si c’est bien le Daily Sketch ou pas) le lendemain du jour où je t’ai envoyé ma lettre sur les deux mêmes sujets. Ce matin j’ai reçu la lettre que tu m’as écrite en allant à Londres, et celle d’avant.
En ce moment, je t’imagine « frisée comme un mouton » – avec des ongles scintillants. Comment va Adolphe ou Hippolyte, ton coiffeur comment s’appelle-t-il déjà ? Et comment va la Reine et la famille royale ?
C’est drôle, tu vois, je ne me sens pas spécialement malin en ce moment, mais maintenant que je t’écris, mon humeur est moins maussade. J’ai peur que l’effort pour lire ma littérature (je veux dire toi, la lisant) sera la rançon de ma bonne humeur.
Sibylle chérie je t’aime tellement et je suis si triste de ne rien pouvoir faire pour toi maintenant. J’ai peur que tu en ais assez et que tu t’ennuies. Ce n’est pas très gai la vie que tu mènes en ce moment. Je suis content que tu t’entendes bien avec Mrs Unwin. Je suis sûr qu’elle est charmante et j’aimerai bien la rencontrer. J’espère que la nurse pourra venir à Seaford pour Noël, parce que je suis sûr que je ne serai toujours pas rentré à la maison. As-tu reçu des lettres de ta famille ? C’était bien que tu écrives à Maman, elle sera ravie.
J’ai commandé des photos prises le 6 juin et les jours suivants. Je ne sais pas quand on les recevra.
Ma chérie Tiddlywinx, embrasse Winxam pour moi. J’espère qu’elle est une gentille petite fille.
Je t’aime
Guy

 

Propulsé par WordPress   |   Template réalisé par Graphical Dream
Haut de page