login
Michael de Montlaur
login
Le 20 septembre 2012 à 21 h 38 min   

Château de La Thibaudière (Maine & Loire)
15 & 16 septembre 2012, Journées du Patrimoine

A l’occasion de l’inauguration de l’Orangerie du château de La Thibaudière nouvellement restaurée, George et Michael de Montlaur y organisaient une exposition rendant hommage à Guy de Montlaur, leur père, peintre et soldat s’étant distingué lors du débarquement du 6 juin 1944 et à Arlette de Montlaur, leur grande-tante, résistante, morte au camp de Ravensbrück en décembre 1944.
Arlette de Montlaur, née Failly, grand-mère de Jean de Montlaur l’actuel propriétaire, et Guy de Montlaur avaient tous les deux vécu à La Thibaudière et aimé cet endroit.
Les peintures choisies pour cette exposition reflètent les différentes périodes et styles de Guy de Montlaur, depuis ses œuvres de jeunesse comme ces paysages peints à La Thibaudière quand il avait 18 ans, les peintures cubistes du début des années 50, celles de sa période baroque vers 1955. À partir des années 60 et jusqu’à sa mort en 1977, l’évolution de sa technique et de sa conception de l’esthétique lui permet d’exprimer une douleur latente et violente issue des horreurs qu’il a vécues pendant ses années de guerre.

L'Orangerie et ses batiks éclairés à travers la verrière

Ces journées du patrimoine furent un grand succès avec près de 500 visiteurs qui ont pu admirer les peintures dans un cadre exceptionnel : l’Orangerie (MH) décorée de gigantesques batiks spécialement réalisés en Inde pour l’occasion. Il semble que pour beaucoup de ces visiteurs,  c’était leur première  exposition de peinture moderne non figurative.

Après l’exposition, le public a pu visiter et admirer sous le soleil l’immense parc à l’Anglaise, site classé, dessiné par Choulot, célèbre paysagiste actif au XIXe siècle.

 

Le passeur des jours futurs (1977)

 

Arlette de Montlaur 1891 - 1944

Chemin de fer (1950)

 

Descente de Croix (1962)

Sur la route, vers Sallenelles, un ami (1969)

L'installation des peintures

L'Orangerie (XVIIIème siècle)

 

Château de La Thibaudière (XVIIème siècle) vu à travers la verrière de l'Orangerie

George de Montlaur, 20 septembre 2012

Propulsé par WordPress   |   Template réalisé par Graphical Dream
Haut de page