login
Michael de Montlaur
login
Le 24 septembre 2012 à 11 h 14 min   

Château de La Thibaudière (Anjou, France)
Septembre 15 & 16, 2012, National Heritage Day

This exhibition was held on the inauguration day of the newly restored Orangery at La Thibaudière. It was dedicated to the memories of Arlette de Montlaur, a resistant who was deported to the Ravensbrück concentration camp and died there in December 1944, and Guy de Montlaur, a painter and soldier who fought for the liberation of his country after landing in Normandy on D-Day.

Both Arlette de Montlaur, the grandmother of Jean de Montlaur, the present owner of La Thibaudière, and Guy de Montlaur, her nephew, lived from time to time at La Thibaudière and loved the place.

The exhibition was organized by Guy de Montlaur’s sons, Michael and George. The selected paintings ranged from his very early works, such as landscapes painted at La Thibaudière when he was 18,  to his cubist (early 50’s), baroque (mid-50’s) and final expressionist paintings. From 1960 until his death in 1977, Guy de Montlaur’s style evolved dramatically, together with his technique and his conception of aesthetics: he fully expressed, during this period, a deep and sharp suffering born from the horrors he encountered during his war years.

 

The Orangerie Batiks illuminated by the sun through the glass windows

Over five hundred people visited the exhibition during these two days. Large batik cloths, specially made in India before the exhibition, decorated the Orangery, warmly illuminated by the late summer sun. Without doubt, many of the visitors had never been to an exhibition of modern art.
After exploring the Orangery, the visitors could continue their visit by wandering in the chateau’s huge park, an English landscape park designed by Choulot a well-known nineteenth century landscape architect.

 

George de Montlaur, 20 septembre 2012

 

login
Michael de Montlaur
login
Le 20 septembre 2012 à 21 h 38 min   

Château de La Thibaudière (Maine & Loire)
15 & 16 septembre 2012, Journées du Patrimoine

A l’occasion de l’inauguration de l’Orangerie du château de La Thibaudière nouvellement restaurée, George et Michael de Montlaur y organisaient une exposition rendant hommage à Guy de Montlaur, leur père, peintre et soldat s’étant distingué lors du débarquement du 6 juin 1944 et à Arlette de Montlaur, leur grande-tante, résistante, morte au camp de Ravensbrück en décembre 1944.
Arlette de Montlaur, née Failly, grand-mère de Jean de Montlaur l’actuel propriétaire, et Guy de Montlaur avaient tous les deux vécu à La Thibaudière et aimé cet endroit.
Les peintures choisies pour cette exposition reflètent les différentes périodes et styles de Guy de Montlaur, depuis ses œuvres de jeunesse comme ces paysages peints à La Thibaudière quand il avait 18 ans, les peintures cubistes du début des années 50, celles de sa période baroque vers 1955. À partir des années 60 et jusqu’à sa mort en 1977, l’évolution de sa technique et de sa conception de l’esthétique lui permet d’exprimer une douleur latente et violente issue des horreurs qu’il a vécues pendant ses années de guerre.

L'Orangerie et ses batiks éclairés à travers la verrière

Ces journées du patrimoine furent un grand succès avec près de 500 visiteurs qui ont pu admirer les peintures dans un cadre exceptionnel : l’Orangerie (MH) décorée de gigantesques batiks spécialement réalisés en Inde pour l’occasion. Il semble que pour beaucoup de ces visiteurs,  c’était leur première  exposition de peinture moderne non figurative.

Après l’exposition, le public a pu visiter et admirer sous le soleil l’immense parc à l’Anglaise, site classé, dessiné par Choulot, célèbre paysagiste actif au XIXe siècle.

 

Le passeur des jours futurs (1977)

 

Arlette de Montlaur 1891 - 1944

Chemin de fer (1950)

 

Descente de Croix (1962)

Sur la route, vers Sallenelles, un ami (1969)

L'installation des peintures

L'Orangerie (XVIIIème siècle)

 

Château de La Thibaudière (XVIIème siècle) vu à travers la verrière de l'Orangerie

George de Montlaur, 20 septembre 2012

login
Michael de Montlaur
login
Le 3 septembre 2012 à 10 h 18 min   

Le 15 et le 16 septembre, à l’occasion des  journées du patrimoine, aura lieu une exposition d’une sélection de toiles de Guy de Montlaur à l’Orangerie du château de La Thibaudière, près d’Angers.

Le passeur des jours futurs - 1977

Guy de Montlaur à passé ses vacances à la Thibaudière pendant son enfance et y a vécu de 1945 à 1947.

Parc du château de la Thibaudière dans les années 30

 

 

Propulsé par WordPress   |   Template réalisé par Graphical Dream
Haut de page