login
Michael de Montlaur
login
Le 9 septembre 2010 à 7 h 45 min   
Autoportrait - 1968

Autoportrait - 1968

 

Aujourd’hui Guy de Montlaur aurait eu 92 ans !

Voici quelques témoignages de ses compagnons de combat, après la campagne de Normandie  :

Oui, c’est une épreuve du bon Dieu, très dure, qu’il faut supporter avec courage. Montlaur est magnifique de courage, de sang froid au feu… (Guy Hattu)

Les types ont été courageux. Les 2 autres Guy sont magnifiques bien au delà de ce que j’imaginais. (Abbé René de Naurois)

Je tiens à vous signaler de Montlaur. Depuis que nous sommes à la défensive, et que j’ai pris le commandement des 2 troupes, de Montlaur montre un cran et une énergie farouche. Il a vivement impressionné le colonel par ses patrouilles réussies avec succès. (Alex Lofi)

Et un extrait de « Bérets verts » du Commandant Kieffer

…Au cours de ces contre-attaques allemandes, Guy de Montlaur, Maréchal des Logis aux Dragons, volontaire aux Commandos et devenu, pour les besoins de la cause, second-maître fusilier marin, fin cavalier et tout aussi bon Commando, défendait, avec une section de la troop Vourc’h, un des coins les plus violemment contre-attaqués par les Allemands. Il venait d’avoir hors de combat, coup sur coup, le tireur d’une de ses mitrailleuses Bren et le servant qui l’avait remplacé. Un Allemand, couché dans les herbes à quelque cent mètres en face de sa section, s’était soulevé à deux reprises et avait touché tour à tour ses deux mitrailleurs. Montlaur, indigné d’une telle impudence, s’avance en rampant près de la mitrailleuse visée, et, se mettant d’un bond debout près de son arme automatique, son fusil à la main, s’offrit ainsi comme troisième cible au tireur d’élite allemand.
À peine celui-ci s’était-il soulevé pour ajuster sa troisième victime, Montlaur, calme et précis, le recouchait d’une balle à la tête.(Commandant Kieffer)


Propulsé par WordPress   |   Template réalisé par Graphical Dream
Haut de page